telecommande.jpg

Ah ! Ces boutons !

Non, pas ceux qui parfois si disgracieux, viennent gâcher notre beauté naturelle…et notre journée… Non, nous voulons vous parler de ces inventions du diable que sont les télécommandes, prolongement indispensable de nos appareils électroniques, et particulièrement la télé. Engins parfois si complexes avec leur multiplication de boutons, dont parfois, souvent, vous n’avez même pas idée de leur fonction.

Inventée en 1955 par un certain Eugene J. Polley pour la marque de TV ‘Zenith’ rien ne laisser supposer alors qu’elle serait un jour cette machine diabolique que la famille se dispute le soir ; que les hommes généralement s’approprient d’autorité, zappant d’un programme à l’autre, avec le sentiment que quelque chose de mieux puisse être ailleurs, ou parce qu’ils voudraient regarder deux émissions à la fois ? Va savoir. Tandis que les femmes elles ont découvert  un programme spécifique qu’elles ont ensuite regardé. Petites disputes sympathiques, qui parfois tournent au drame : une femme a frappé et blessé sérieusement son mari  avec cet engin au grand étonnement des policiers, et pire, il y a eu des actes horribles tel cet homme qui a jeté son épouse dans l’escalier pour lui avoir confisqué la télécommande un soir de match !

Mais le progrès étant ce qu’il est, bientôt la reconnaissance vocale et plus tard celle dirigée par le cerveau arrivent et nous vous laissons imaginer les conflits familiaux !!

Mais nous, nous n’avons nul besoin de cet engin pour aller consulter Jacqueline sur notre ordi ou sur notre smartphone ….Qui est parfois une télécommande, aïe ! aïe !aïe !  La vie est dure !

Ah ! Ces boutons !
Partagez cet article