Bali.jpg

Bali

Ca se passe à Bali, ce lieu qui dans l’imaginaire représente avec quelques autres, le paradis sur terre. Plages superbes, les plus beaux spots de surf, nature magnifique et généreuse, cuisine d’une immense variété et d’influences multiples, chinoise, thaïe, indienne et japonaise ; les célèbres danseuses, bref, un endroit qui alimente tous les fantasmes du bonheur absolu.

Donc, dans cet endroit magique il se passe une fois l’an une chose qui à nos yeux d’Occidentaux paraît incroyable, inimaginable même, cette chose ? : Le Nyepi.

Il s’agit du Nouvel An Balinais. Il y en a d’autres par le monde nous direz-vous, certes, mais il y a une particularité à ce Nouvel An : le silence. Et même plus que ça. Il s’agit en effet d’une journée ou selon les croyances locales, il faut qu’à partir de six heures du matin et jusqu’au lendemain, tout soit réservé à la méditation ; et donc, pas de travail, pas de divertissement, pas de déplacement, pas de radio, pas de télévision, pas d’internet, pas de magasins ouverts ,pas de services officiels, et pas ou très peu de mouvements hors des maisons, l’aéroport est fermé et seules des autorisations spéciales sont accordées aux services d’urgence. Les touristes sont gentiment, mais  fermement priés de rester à l’hôtel. Et attention il existe une police spéciale, les ‘Pécalang’ chargée de faire respecter ce silence et qui est semble-t-il, plus que sévère !

Au-delà des croyances, concevons-nous  ici une journée identique ? Respectée par toute la population ? Nous imaginons, et nous en sourions bien sûr. Cependant une journée à méditer nous ferait-elle tant de mal ?

Une chose est sûre : la variété du monde est étonnamment belle.

Bali
Partagez cet article