Bélier-1.jpg

Bélier

Il y a quelque temps, nous étions dans la campagne Ariègeoise, et, au cours d’une balade dans ces superbes contrées, au détour d’un chemin, après avoir entendu les clochettes d’un troupeau,  nous nous sommes trouvé nez à nez avec un Bélier !

N’étant pas familier de ces animaux nous nous sommes dirigés vers un haut rocher au cas où….n’est-ce pas ? L’animal avançait tête baissée vers nous et, soyons francs, nous n’en menions pas large. À l’abri sur le rocher, nous nous sommes mis à penser au signe du Bélier et à ce qu’il représente, sans doute pour nous rassurer face à cet animal cornu.

Le natif du Bélier est combatif (cela ne nous rassurait pas !)Impulsif aussi, il aurait un tempérament de chef, de conquérant, bref un de ceux qui agissent d’abord et réfléchissent ensuite ; un fonceur quoi. Mais nous nous sommes souvenus au moment où l’animal semblait se dédaigner de nous en retournant sur ses pas, que c’est aussi un meneur remarquable, d’un courage puissant, honnête et innovant, prenant la défense des plus faibles, indépendant aussi, ce qui leur pose problème en amour parfois ; bref, attachant.

L’animal s’est désintéressé de nous, est parti. En descendant de notre rocher, nous avons pensé à Chrysomalios le bélier ailé de la mythologie paré de sa toison d’or, celui qui, fils de Poséidon, a été à l’origine de la saga de Jason dont la quête  avec les Argonautes est restée gravée dans nos souvenirs scolaires.

Rejoignant notre voiture, nous avons pensé à ces collisions de circonstances qui nous ont amenés à nous dire « en rentrant,  consulter Jacqueline et son horoscope ! » le B.A. BA quoi…

Bélier
Partagez cet article