shutterstock_557126443.jpg

Céleste

Bob Behnken et Doug Hurley, ceux- là, ont choisi une manière étrange pour se déconfiner : ils sont allés s’enfermer dans une fusée de type Falcon (une grosse !) ils ont attendu un petit peu dans la fusée (autre forme de confinement) parce que les conditions météo étaient mauvaises, et, hop ! profitant d’une éclaircie, ils se sont en quelque sorte envoyés en l’air, nous devrions écrire envoyés dans l’espace, car c’est le cas, et tourner autour de la Terre à la hauteur de 400 km et une vitesse de 27 000 km/h,  une paille ! rien que de très normal quoi…

Nous avions un peu oublié ce que l’homme était capable de réaliser au sujet de la conquête spatiale ; les années passant, toutes les nouvelles de ce genre nous paraissaient naturelles, et nous nous étions habitués à ce que des hommes tournent autour de la Terre, cela nous paraissait normal, un peu comme prendre le train pour aller voir notre vieille Grand-Mère.

Est-ce le fait du confinement ? Celui de découvrir une info qui nous sorte un peu de ce maudit virus ? Va savoir ? Mais cet exploit – car cela en reste un, et de taille ! – nous fait à nouveau prendre conscience du génie de l’homme quand il s’agit de surpasser sa condition d’homme et d’astronaute. Pensez, des écrans tactiles ont remplacé boutons et manettes. L’intérieur est blanc, l’éclairage plus doux. Un seul cordon relie les combinaisons aux sièges pour fournir air frais et communications aux deux hommes ; ajustées, elles ont été dessinées avec l’aide d’un costumier d’Hollywood.

Il paraîtrait qu’ils ont même une ligne spéciale vers le site de Jacqueline ; mais non, nous plaisantons, mais cela viendra vous verrez !

Céleste
Partagez cet article