shutterstock_1095321017.jpg

Ces petits moments…

On ne peut pas vraiment dire que les choses vont bien dans notre monde actuel n’est-ce pas ?

Il y a les guerres qui amènent leur lot de chagrins ; les catastrophes naturelles qui dévastent et ruinent ; les conflits sociaux qui dressent les gens les uns contre les autres, et bien d’autres calamités qui chagrinent le cœur des hommes. Et surtout, qui leur font oublier trop souvent l’immense part de bonheur qui est en eux.

Rassurez-vous il ne nous appartient pas ici de dire, d’analyser, de prescrire une philosophie, une manière de vivre ; non bien sûr. Mais peut-être de rappeler au cas où, que même si vous avez mal dormi ou que ce n’est pas votre jour, qu’il y a des petits moments de bonheurs journaliers que nous négligeons trop souvent, happés que nous sommes par notre quotidien, professionnel ou autre.

Oublier par exemple, cette bouffée de joie le matin, avec la petite main de l’enfant que nous amenons à l’école ou à la crèche, cette vie qui palpite et grandit dans notre ombre, nous sommes tant pressés par le temps, ce dévoreur d’amour.

Oublier de regarder, les magnifiques couleurs des arbres de l’automne après la pluie, si vives, si lumineuses.

Oublier de sentir, ressentir, l’air frais du matin qui pique et gifle nos joues ; oublier d’avoir envie de s’asseoir à la terrasse ensoleillée de ce bistro, et prendre le temps de respirer et de regarder ; oublier, le soir, en attendant le bus ou le tram, de savourer et nous imbiber de ce sublime coucher de soleil qui donne un éclairage si poétique aux choses et aux gens.

S’accoutumer à une paix intérieure, conscients d’un monde qui nous échappe peut-être, mais s’imprégner de joies simples. Pas facile hein ?

Ces petits moments…
Partagez cet article