objet.jpg

Cet objet

Nous avons déjà parlé ici, de cet objet devenu si important qu’il nous fait parfois perdre un peu le sens des valeurs ; nous voulons parler du téléphone mobile.

Cet objet auquel nous confions tous nos secrets et portraits les plus intimes, et parfois des secrets dangereux à des amis imaginaires; des images si personnelles qu’à une autre époque nous aurions rougis rien que d’y penser, nous lui confions donc le plus profond de notre moi.

À toute heure du jour et de la nuit, nous pouvons être joints. Il n’y a aucun moment du jour où nous lui échappons, nous nous sommes rendus présents et aliénables au monde entier. Pendant que nous travaillons, que nous dinons, que nous sommes aux toilettes, pendant nos moments amoureux les plus secrets : nous avons réinventé Big Brother.

Nous ne souffrons plus de solitude, non, tout le monde est là en permanence. Il suffit de la légère pression d’un doigt et les amis que nous n’avons pas vus depuis longtemps, les amours disparus ressurgissent, besoin moderne d’être entouré.

Nous sommes à la recherche des autres par SMS, Mail, Skype, et cela instaure ce que nous sommes devenus des êtres qui ne sont, que parce qu’ils sont reconnus. Façon actuelle  de constater l’éternelle solitude de l’homme.

 

 

 

 

JacquelineCet objet
Partagez cet article