Cichlidé-zébré.jpg

Cichlidé zébré

À nos frères humains ceux qui sont amoureux et malheureux, ou qui ont été amoureux transis ou rejetés, vous n’êtes plus seuls !

Une découverte stupéfiante et presque incroyable vient d’être communiquée au monde des sentimentaux par des chercheurs français !

Les poissons peuvent avoir des chagrins d’Amour !

Tout petit, quelques centimètres à peine, le Cichlidé zébré, de son vrai nom Amatitlania siquia est un poisson plutôt du genre monogame et qui vit en couple durablement ; avec sa moitié, leur travail consiste à construire leur nid et élever leur progéniture.

Mais voilà, nos scientifiques ont constaté, avec un test utilisé aussi sur l’homme, que notre petite bestiole, enfin, la femelle hein ? devenait triste et déprimée si on l’éloignait de son partenaire. Il s’agit de “la première démonstration d’un attachement émotionnel à son partenaire chez une espèce autre que l’espèce humaine”, selon les chercheurs, auteurs de l’étude.

Avec des boîtes contenant de la nourriture et d’autres vides, puis en retirant le mâle de l’aquarium, ils ont constaté que la femelle mettait plus de temps à s’intéresser à la boîte contenant de la nourriture lorsque le mâle était absent ; cela dit, l’expérience a été reproduite dans l’autre sens quand la femelle était absente.

Les poissons optimistes vont penser qu’elle contient de la nourriture et ils vont assez vite vers la boîte pleine. Alors que les dépressifs vont croire qu’il n’y a rien à manger et ils vont y aller lentement » on peut donc en tirer la conclusion que la présence du partenaire et son attachement émotionnel sont utiles au couple et à son évolution. Comme nous quoi.

Peut-être rêvent-ils parfois à un horoscope qui leur serait dédié et qui leur remonterait le moral, va savoir…..

 

Cichlidé zébré
Partagez cet article