effluve.jpg

Effluve

Quoi que l’on en dise ‘il ’ a une odeur caractéristique, plutôt agréable d’ailleurs pour ceux que l’on appelle les ‘fines gueules’ qui ne sont en réalité que des gens qui aiment les bonnes choses.

Mais revenons au sujet de cette odeur, à ce ‘il ’qui déjà vous intrigue déjà, oui, oui, nous le sentons, c’est le cas de le dire. Ce ‘il’ c’est le célèbre et délicieux fromage de Parmesan. En fait, c’est plutôt une odeur d’argent.

Le « Parmigiano reggiano » fait en Émilie-Romagne avec du lait de vache, de présure, de ferments lactiques et de sel, obéit à une réglementation très sévère qui l’oblige à être stocké pendant un an minimum pour arriver à son affinage. (Au passage vous apprendrez donc que si votre fromager vous en vend un de moins de douze mois, c’est un escroc !)

Donc, pour les producteurs, il est difficile d’assurer les coûts de fabrication, ils se sont regroupés en une sorte de syndicat qui va, après contrôle, donner la certification d’origine et apposer sur le fromage l’appellation ‘Parmigiano reggiano’. Oui, mais en attendant que cette année se passe, le producteur lui, ne touche pas un sou ; alors une banque s’est spécialisée dans le truc, elle accorde des prêts aux producteurs et elle prend en charge la maturation du Parmesan ! Parmesan qui sert de garantie pour la banque qui est dans l’obligation de stocker plus de 500 000 meules équivalentes à un total de 200 millions d’Euros !! Vous imaginez le local ! Quand une l’une des parties ne réussit pas à rembourser le financement, la banque vend le fromage dans les meilleures conditions possibles pour le producteur, et le produit final sert toujours de remboursement.

L’argent n’a pas d’odeur dit-on, parfois pourtant, il a une odeur de fromage.

Effluve
Partagez cet article