El-pibe-de-oro.jpg

El pibe de oro

« El pibe de oro » le gamin en Or, c’était son surnom. Son vrai patronyme : Diego Armando Maradona.

Pour beaucoup il était le plus grand joueur de football de l’histoire. Sa vie tumultueuse, entachée de brisures avec la morale, et la loi, ne l’a pas empêché d’être une idole bien au-delà de son sport.

Né en Argentine, près de Buenos Aires, il est, dès l’âge de dix ans, remarqué par les recruteurs par ses dribbles déroutants et ses jongleries qui amusent et stupéfient le public ; les médias s’intéressent à lui, et, à douze ans il déclare à la TV : « j’ai deux rêves, disputer une coupe du monde, et la remporter avec l’Argentine ». Ce qu’il fera en 1986 à l’âge de 25 ans, contre la RFA, après avoir en demi-finale éliminé l’Angleterre avec cette fameuse « Main de Dieu » tricherie manifeste qui ne le troubla guère.

Son fabuleux talent de joueur va le propulser comme un joueur hors normes sur tous les terrains du monde.

Puis ce fut Naples, adulé par une population en majorité pauvre qui se reconnaît dans ce joueur aux origines modestes, il va propulser ce club vers les plus hauts sommets dont il n’avait jamais osé rêver. Dans cette ville il fut et reste encore avec un statut d’idole, presque religieuse, bien que les scandales hors du terrain, commencent à trouver écho au sein des médias. On lui trouve un fils illégitime, on parle de ses liens avec la Camorra (mafia napolitaine)

Le déclin arrivera bien vite ; gros, drogué, il restera malgré ses frasques l’idole du foot mondial. Pourquoi ? Par la magie du sport le plus populaire au monde ? Sans doute ; devons-nous l’admirer ? Chacun jugera.

 

 

El pibe de oro
Share this post