embouteillage.jpg

Embouteillages

Il y a embouteillage un peu partout en ce moment. Embouteillage d’informations plus ou moins contradictoires de la part de nos gouvernants ; embouteillages de patients à l’entrée de nos centres de vaccination, pardon, de nos ‘’vaccinodromes ‘’ ; également à l’entrée des autoroutes suite à l’exode de ceux qui vont se mettre au vert durant la durée du confinement, bref, ça bouchonne.

Mais figurez- vous amis lecteurs, qu’il n’y a pas que chez nous, le ciel, enfin l’espace, subit aussi des embouteillages. Eh oui, et pas de petits, des gros. Au point que les autorités internationales de l’espace ont dû prendre des mesures, et établir un code de bonne conduite devant un risque accru d’accidents et de débris spatiaux ; en effet, dans l’espace, il n’existe pas de code de la route ni de règles de priorité. Une société américaine partenaire de la NASA possède à elle seule 1300 appareils en orbite ! ajoutons les satellites européens, chinois, russes, vous imaginez la circulation, d’autant que pour des raisons pratiques ou de communication les orbites sont assez basses et identiques pour que les engins retombent assez vite sur terre (quelques années cependant).

Et puis cet embouteillage crée une grave pollution lumineuse qui empêche les astronomes d’analyser leurs clichés et observations à cause de trainées brillantes dues à tous ces objets tournant autour de notre terre.

Imaginez que Jacqueline ne puisse plus discerner le Zodiaque !

Impensable, inacceptable ; messieurs de la NASA et autres, mettez de l’ordre dans notre espace ! Non, mais…..

 

Embouteillages
Share this post