energie.jpg

Energie

Au moins pendant quelques temps, si la situation sanitaire le permet, nous allons pouvoir nous déplacer. Aller et venir dans notre cité , dans notre région, dans notre village, et c’est bien, c’est bon.

Ce sera, cette semaine, l’occasion pour nous de nous pencher sur les transports, sur leur avenir à l’heure du tout numérique, à l’heure ou tout change et évolue vers une planète plus propre.

Car les transports évoluent, la planète en a besoin : économies d’énergies, pollution, il va falloir s’adapter. Et vite !

Il y a donc des gens qui étudient tout ça et qui ont des idées. Un exemple ?

«L’Urbanloop» inspiré peu ou prou du projet d’Elon Musk dans un tunnel, mais celui là est  à l’air libre. Il s’agirait de capsules sur des roues pneumatiques qui glisseraient sur des rails alimentés par des condensateurs, et qui seraient connectées entre elles dans un seul sens ,sur une boucle, et de façon ininterrompue .Lorsque la capsule arrive dans un arrêt, l’énergie est stockée et elle est redonnée lors de l’accélération. Consommation : 0,05 kw/h ! Tout cela  à une vitesse moyenne de 60 km/h. Le projet est bien avancé, et pourrait être prêt pour les jeux de Paris.

Ça c’est pour le transport urbain ; pour l’aérien une compagnie aérienne d’outre-Rhin, planche sur un projet plus étonnant encore, elle envisage tout simplement de recouvrir ses avions d’un film ressemblant à la peau des requins! Fou ,non ? Il semblerait que la peau de ces mammifères reproduite ici par des rayures ultrafines (50 micromètres) ressemblant aux denticules cutanées qui sont imbriquées les unes aux autres sur leur peau, et qui permet de diminuer la force de traînée et donc économise l’énergie des requins. Appliquée aux avions cette couche permettraient d’économiser des milliers de tonnes de carburant par an.

Allez, on avance, et que l’énergie des hommes, elle, ne soit bridée pour sauver la planète !

Energie
Share this post