cdc41db42f50d1ecf63db92d0aec-1589193.jpg

Gourmandise

Dans notre imaginaire, et quel que soit le milieu dont nous venons, ainsi que dans l’imagerie populaire, nous avons vu les moines plutôt ascétiques, rompus aux privations volontaires, avec des repas frugaux… et bien pas tout à fait.

Il semble que ces messieurs, grands gourmands va ! et cela vient d’être confirmé par d’éminents scientifiques, ont plus ou moins inventé les crêpes et cela dès le moyen-âge. Non seulement ils savaient les faire (et les déguster bien sûr !) mais ils s’étaient fabriqué des ustensiles pour bien les cuire, avec en particulier un genre de crêpière ronde presque en avance sur les nôtres. Qu’on en juge, voici ce qu’en dit un spécialiste : « Ces récipients sont reconnaissables à la fois par leur forme, mais également leur matériau, la céramique onctueuse, riche en talc pour renforcer leur résistance à une cuisson à haute température ; entre 240 et 270°C. Ces données sont parfaitement compatibles avec la cuisson des crêpes d’aujourd’hui, à plus de 220°C ! »

Et ce n’est pas tout, des analyses poussées ont montré que ces fines gueules utilisaient une pâte liquide, contenant des produits laitiers et du beurre pour la cuisson. Il s’agit donc bien de crêpes !

Ah ! il nous faut préciser ici qu’il s’agit d’une découverte faite dans une abbaye en Bretagne, d’où vraisemblablement cette idée généralement admise de crêpe bretonne.

Il ne nous appartient pas ici bien sûr, de porter un quelconque jugement sur la société monacale, mais franchement merci à eux de nous avoir légué cette magnifique gourmandise. D’ailleurs nous allons nous en concocter quelques-unes avant de consulter notre horoscope sur le site de Jacqueline.

Elle est pas belle la vie ?

Gourmandise
Partagez cet article