1200x680_img_3049.jpg

L’audace

Au fil de nos voyages dans notre beau pays de France nous avons tous constaté que parfois, il faut bien le dire, même si cela ne fait guère plaisir aux autochtones, nos villes et nos villages dans certaines contrées ne sont guère attrayants.il y a le climat qui oblige à une certaine architecture de protection, le terrain accidenté qui met du désordre ; mais le plus souvent cela est dû à un laisser-aller certain qui fait que lorsque nous nous promenons par les rues de certaines localités nous nous sentons quelque peu tristounets.

Eh bien fidèles amis lecteurs de ce Blog, en attendant de vous pencher sur l’horoscope que vous a préparé Jacqueline avec sa (belle) science habituelle, penchons-nous ensemble sur le cas de Moûtiers en Savoie.

Voilà une ville que l’on traverse, mais où l’on ne s’arrête pas, pressés d’arriver aux stations de ski toutes proches ses rues embouteillées ne nous incitent pas à visiter le centre historique pourtant classé. Nous avons tort.

Des jeunes artistes fans de street art contactés par un commerçant ont commencé par une façade et, ont eu l’idée de créer ici un spot de cet art de rue. Leur nom ? « Les éternelles crapules »

Le résultat stupéfiant, d’audace, de couleurs, de styles, les dix fresques géantes tout d’abord, puis treize ensuite, donnent aux rues un air de bande dessinée géante. Un choc de couleurs et de vie qui enthousiasme les habitants qui gardent le choix des artistes venant du monde entier ; artistes qui interviennent au cours d’un festival annuel qui attire des touristes qui, sans doute, ne seraient jamais venus à Moûtiers.

Avouons que des crapules comme ça, qui mettent de la couleur dans notre quotidien, nous aimerions beaucoup en connaître plus.

 

L’audace
Share this post