Lion.jpg

Le roi de tous les animaux

c’est ce que l’on dit de lui, tout le monde, pas uniquement La Fontaine qui plus ou moins lui prêtait les traits de Louis XIV roi soleil s’il en est.

Donc, comme Louis XIV, un roi, qui inonde de sa grandeur tous ceux qui l’entourent ; de sa grandeur certes, mais aussi de son rayonnement ambitieux, il est charmeur, un rien narcissique, ce qui peut l’amener à une certaine arrogance et à de violentes colères. Il est idéaliste et impliqué et garde en toutes circonstances une âme de chef ; il aime être le centre du motif, être admiré et être celui qui crée et impose son autorité.

Le signe du Lion qui correspondrait au Lion de Némée qui fut tué par Héraclès pendant le premier de ses douze travaux est clairement un signe de feu, de soleil ; ce soleil que les hommes ont toujours adoré et qui lui confère l’image de Père de notre univers puisqu’il est tout à la fois celui qui permet la vie, celui qui permet de s’orienter, de se développer et celui qui incarne une autorité. Autorité que l’on attribue entre autre aux natifs du Lion :  l’homme, le chef, la fierté, la noblesse, la générosité, l’honnêteté, la créativité, le rayonnement, la recherche de perfection.

Si nous récapitulons et si nous mettons de côté sa prétention, et son autoritarisme, nous nous trouvons devant des êtres flamboyants, créatifs, plein d’assurance, de classe, et d’élégance morale aussi bien que vestimentaire.

Serait-il parfait ? Non bien sûr, mais reconnaissons que ce signe-là a de la gueule.

Le roi de tous les animaux
Partagez cet article