Taureau-1.jpg

Les taureaux

« Les taureaux s’ennuient le dimanche quand il s’agit de mourir pour nous… » le grand Jacques Brel chantait cela, pour cet animal présenté comme ombrageux, sombre et pourtant victime des hommes dans ces combats inégaux que sont les corridas.

Et son signe zodiacal ? est-il celui d’un animal qui rumine ? Qui fonce tête baissée devant le chiffon rouge ? D’où vient-il d’abord ? connaissons-nous son origine ?

Chez nos amis les Grecs, il viendrait du taureau d’airain creux, qui fut conçu comme instrument de supplice pour les condamnés que l’on introduisait à l’intérieur après avoir chauffé ‘l’animal’ au rouge, la souffrance était horrible.

On dit aussi que le Taureau est né des amours de Jupiter avec Europe et que de leur union naquirent plusieurs fils dont entre autres, Minos. Un miracle demandé au Dieu de la mer aurait fait sortir un magnifique Taureau de l’eau pour Minos, qui put se faire élire Roi.

Cité par Dante et Agrippa d’Aubigné et de nos jours par de nombreux films ou séries célèbres pour ces légendes, il semble quand même que le signe du taureau serait le symbole des énergies de la terre nourricière qui amènent les natifs vers la réflexion, la prudence, et la patience. Et si ses qualités semblent lui donner l’image du signe la plus fixe du zodiaque nous savons qu’il traîne des fardeaux et rumine son entêtement ; on en revient à Jacques Brel….

Et pour le reste, c’est du domaine exclusif de notre amie Jacqueline, la seule vraiment compétente.

Les taureaux
Partagez cet article