organic-solid-block-weathering-basis-scaled.jpg

Monolithe

« 2001 l’odyssée de l’espace » est parmi nous. Vous souvenez-vous de ce film qui a révolutionné le genre science-fiction ? Il s’agissait d’un monolithe qui apparut sur terre à l’âge de pierre, réapparaissait parfois, et changeait entre autres le cours de la civilisation.

Nous étions en train de chercher l’horoscope de Jacqueline sur le NET, et l’appui malencontreux sur une touche inadéquate nous a basculés sur cette information : les monolithes sont de retour !

Le 18 novembre dans le désert de l’Utah aux États-Unis, des agents territoriaux chargés de repérer des mouflons, ont remarqué de leur hélicoptère, un monolithe planté dans le sol, de forme triangulaire et d’une hauteur de plus de trois mètres ; ils n’ont trouvé aucune explication de qui aurait pu la positionner là. Évidemment les réseaux sociaux se sont emparés de l’affaire pour essayer de trouver l’emplacement exact de ce monolithe, emplacement non divulgué par les autorités pour éviter tout rassemblement intempestif.

Oui, mais voilà, un second monolithe est apparu en Roumanie fin novembre sans davantage d’indices sur sa provenance. Et lui a disparu quelques jours après. Et un troisième monolithe en date a été découvert mercredi 2 décembre aux États-Unis, en haut d’une montagne surplombant Atascadero, entre San Francisco et Los Angeles (Californie) toujours à trois faces et de hauteur semblable.

Amis lecteurs ne nous affolons pas, il ne s’agirait pas d’extra-terrestres qui viennent nous voir, mais plutôt, pour le premier, d’une œuvre avant-gardiste de John McCracken, sculpteur américain, et pour les autres, vraisemblablement d’imitateurs ou de fans de l’artiste.

Ouf ! nous voilà sauvés, pas de petits hommes verts ; rassurés nous avons alors, apaisés, consulté l’horoscope de Jacqueline.

 

 

Monolithe
Share this post