parfois.jpg

Parfois l’humain est déroutant.

Tenez, il fait chaud, et partout vous entendez « J’en peux plus de cette chaleur ! » « Vivement l’hiver ! » « Un peu de pluie ferait du bien ! » Mais quoi, nous sommes en été non ? La chaleur, le beau temps, le ciel bleu, c’est plutôt normal  en cette saison. Et  attention, tenez-vous bien, ce seront les mêmes qui vous diront cet hiver « Assez de ce froid ! » «  Vivement cet été ! » » Ras-le-bol de cette pluie ! »

Des râleurs. Jamais contents. Pour la météo, mais aussi dans la vie quotidienne, pour tout, pour rien. Cette propension à ne jamais l’être d’ailleurs, est inquiétante tant elle se présente à nous dans de nombreux domaines ; le temps nous venons de le voir, mais aussi dans le travail, la politique, le sport, la vie sociale et bien d’autres sujets qui font notre quotidien. Pourquoi ? Sacrée question !

En fait on n’en sait rien, un mal être sans doute, sûrement même ; il nous faut donc faire avec et positiver, ralentir, car comme le disait Sénèque : « Chacun conduit sa vie à grande allure et souffre de tout attendre du futur et d’être insatisfait du présent ».

Méditons.

JacquelineParfois l’humain est déroutant.
Partagez cet article