grains.jpg

Petits grains

Bon, nous allons essayer d’être légers aujourd’hui. Un peu de légèreté qui nous manque tant en cette période pour le moins trouble, par le déconfinement, par la chaleur qui parfois, hélas souvent, ramollit le cerveau de quelques-uns.

Légers, nous avons dit, comme un petit déjeuner pourtant nutritif à base de lait et de…Cornflakes. Oui, ils sont pratiques, ils sont délicieux et ils craquent sous la dent d’une façon sympa! Juste quelques minutes avant qu’ils ne s’imbibent de lait ; pas plus sinon ils deviennent mous et cela change tout.

Ces petits grains, d’où viennent-ils ? comment sont-ils nés ? Une saga assez curieuse puisqu’elle plonge ses racines dans un extrémisme religieux d’un autre âge : en juillet 1898 John Harvey Kellogg aplatit et grille des flocons de maïs, les cornflakes, qui vont bouleverser l’alimentation, d’où lui vient l’idée ? Il est un médecin déjà célèbre, et qui appartient à une congrégation religieuse qui refusait de s’alimenter avec tout ce qui pouvait l’intoxiquer : le tabac, le café, la viande ; mais surtout tout ce qui pouvait exciter les sens, car pour lui, le sexe était à proscrire ; une détestation violente qui assimilait celui-ci au péché le plus grave qui, en plus pensait ’il, donnait de nombreuses maladies, comme les cancers de l’utérus et les maladies urinaires, mais aussi de l’impuissance et de l’épilepsie. Rien que ça !

Mais bon, un de ses frères moins croyant, a plutôt pris des dispositions entrepreneuriales innovantes, et, ayant remarqué que les cornflakes, avec du sucre ajouté, avaient un grand potentiel commercial ; Il a donc décidé de mélanger les flocons avec du sucre et de les vendre. Succès.

Ce qui nous permet, le matin, de lire l’horoscope de Jacqueline devant un bol de céréales sans mauvaises pensées…..Ben tiens…

Petits grains
Partagez cet article