Profondeurs.jpg

Profondeurs

Nous savons bien sûr que le port de Marseille n’a jamais été bouché par une sardine. Que cela n’est qu’une légende, et que semble-t-il, elle soit due à un bateau dont le nom était « La sardine » qui aurait coulé il y a longtemps à l’entrée du vieux port.

Il y a comme cela de jolies histoires…

Pourtant lorsqu’on lit dans un journal sérieux qu’un mérou de près de cent soixante kilos, et de presque deux mètres, a été capturé au large de la Floride, on se dit que oui, lui, vu sa taille, il aurait pu boucher le port de Marseille, ou un autre port, ne faisons pas une fixation.

Ce mérou, qui serait âgé de de près de cinquante ans, serait la prise la plus âgée jamais réalisée, disent les biologistes de la faune sauvage qui ont analysé la bête, et qui ont pu lui donner un âge grâce aux concrétions minérales nichées dans ses oreilles.

On imagine aisément la sortie de l’eau par les pêcheurs d’une bestiole de cette taille, qui apparemment vivait à près de cent quatre-vingts mètres de fond. Un véritable tour de force. Tour de force déjà violemment critiqué sur les réseaux sociaux, par des défenseurs des animaux qui comparent cette prise aux trophées des chasseurs terrestres.

Ont-ils tort ? ont-ils raison ? Il est quand même remarquable et triste que l’on s’émeuve moins de la capture d’un poisson que celle d’un tigre ou d’une antilope…

Leur souffrance est pourtant la même, non ?…..

Profondeurs
Partagez cet article