reel-.jpg

Réel ?

La sirène du bateau déchire l’air saturé de chaleur. Les mouettes volent tout près de nous et leurs cris stridents vrillent nos oreilles. La côte est maintenant bien visible et grandit de plus en plus, il fait chaud, nous nous levons de notre transat, posons notre tablette sur laquelle nous venons de lire et relire l’horoscope de Jacqueline, merveilleux horoscope qui nous a amenés à entamer ce voyage de rêve tant il nous était favorable.

Le Stewart s’approche, il nous propose un dernier rafraîchissement avant de débarquer, nous l’acceptons, goûtant ce moment avec volupté, l’aventure est là. La sublime jeune femme qui attirait notre regard depuis le départ nous regarde ; comme un appel, son regard nous transperce. Méfiance, nos aventures précédentes doivent nous garder lucides. La main dans notre poche nous rassure, le revolver est toujours là, son toucher métallique est apaisant. La femme s’approche, elle est tout près, son parfum est enivrant, elle murmure « avez-vous le vaccin ? j’ai l’argent »

À ce moment, un coup de feu retentit, nous nous écroulons, le chat et ses bêtises habituelles nous ont réveillés ? Ça n’était donc qu’un rêve, et la réalité de notre confinement nous rattrape, là, sur notre balcon, où nous étions inconsciemment en train d’essayer de nous évader de cette angoisse qui ne nous quitte plus depuis l’apparition de ce maudit virus.

Non, nous ne sommes pas un héros qui va sauver ses semblables, les héros sont ailleurs; dans les hôpitaux et tous les centres de soins, tous ceux et celles qui luttent pour aider, pour sauver, au péril de leur propre santé. Aidons-les en respectant les gestes barrières, et en restant confinés.

Et, applaudissons-les à vingt heures, pour leur manifester notre soutien.

L’après sera beau.

Réel ?
Partagez cet article