simple.jpg

Simple

La pénible litanie continue : confinement, déconfinement ; masques, ou pas ; vaccins, ou pas, disponibles, ou pas ; vaccinodrome ; cluster, effets secondaires ; hôpital, gestes barrières ; distanciation sociale ; télétravail ; présentiel, distanciel ; au passage, vous avez remarqué comme nous, la naissance de mots et expressions nouvelles, seront-ils validés par l’académie ?

Bref, nous sommes toujours dans cette angoisse latente qui n’arrange pas notre moral, et qui va même parfois à interpréter systématiquement l’horoscope de Jacqueline de façon négative, c’est dire !

Le pire dans tout ça c’est que l’on a beau chercher on ne trouve guère de motif, d’information, de nouvelle, pour se réjouir. Quand ce n’est pas la barbarie qui touche notre jeunesse, quand ce n’est pas la folie des réseaux dits ‘sociaux’, ce sont les catastrophes naturelles qui viennent nous rappeler à quel point l’équilibre de notre société est fragile et à quel point notre moral a tendance à se conformer à l’état ambiant, et nos comportements à suivre ce phénomène.

Vous, nous, avons tous remarqué chez nos concitoyens des comportements parfois proches de la panique, parfois irraisonnés, parfois atteints d’incivilités égoïstes. Que nous reste t ’il pour reprendre le dessus ? La raison, et l’humour, un peu de poésie, ces facultés dont nous nous servons si peu en ce moment, oui, essayons de les retrouver.

« Quelques gouttes de rosée sur une toile d’araignée, et voilà une rivière de diamants »    Jules Renard.

Simple non ?

 

 

Simple
Share this post