stupefiante-scaled.jpg

Stupéfiante

C’est ainsi que les scientifiques parlent de la découverte des restes de deux victimes de la catastrophe de Pompéi.

Stupéfiante on peut les croire, quand on songe que cette catastrophe due on le rappelle à l’éruption du Vésuve a eu lieu en 79 après J.-C.

Grâce à la non moins stupéfiante invention technique de Giuseppe Fiorelli en 1867, les archéologues ont pu reconstituer les corps dans leurs positions du moment du drame. Il s’agirait d’un homme et sans doute de son jeune esclave. Grâce à des technologies très récentes, les scientifiques ont pu déceler ce que les victimes portaient sur elles avec une certaine précision ; par exemple, des indices sur le fait qu’une de ces victimes semblait porter un manteau de laine viendraient confirmer que sans doute, l’éruption aurait eu lieu en octobre et non en aout comme on le pensait jusqu’alors.

Connaître le passé pour mieux vivre le présent ; mais mieux vivre le présent c’est difficile avec ce virus à la noix. Maintenant, alors que l’on est sur le point d’obtenir un vaccin, c’est la logistique pour le transporter qui pose problème : pensez, il faut le garder à — 80°pour le distribuer partout et, trouver l’équivalent de 7000 Boeing 747 spécialement équipés pour cela.

Bah ! ces scientifiques qui trouvent des victimes d’une catastrophe ayant eu lieu il y a 1941 ans seront bien capables de trouver une solution.

Du moins on veut le croire.

Stupéfiante
Share this post