tombé-du-ciel.jpg

Tombé du ciel

Vous vous baladez tranquillement sur un chemin vallonné, il fait beau, la température estivale rend la promenade apaisante, peut-être êtes-vous la main dans la main avec l’élu(e) de votre cœur, bref, l’instant est magique.

Oui, mais magique il ne va pas le rester longtemps, tout d’un coup, un léger sifflement, une impression de petite bestiole volante et paf ! vous venez de recevoir presque sur la figure un morceau de ferraille, qui tombe à vos pieds.

Cela vous paraît étrange, nulle habitation dans le coin, pas de route, pas d’autre chemin, d’où cela provient ’il ? Vous rejetez le bout de fer et vous regagnez votre chez vous en pestant contre ces inconscients qui jettent n’importe quoi, n’importe où. Pollueurs !

Et puis chez vous, votre smartphone, ou votre télé vous informe que vous êtes recherché comme témoin. Si, si. Un avion a perdu en vol des pièces (en titane !) d’un de ses moteurs, accident suffisamment grave pour le faire atterrir d’urgence et obliger les services du BEA à lancer un appel afin de demander aux éventuels témoins de localiser l’endroit de la chute, de photographier la ou les pièces (apparemment celles d’un compresseur) et d’envoyer un mail pour les suites à donner concernant cet accident considéré comme grave.

Nous ajoutons que l’appareil appartenait à une compagnie suisse (ça n’est plus ce que c’était) et que cette histoire s’est produite fin juillet au-dessus de l’Yonne.

Où allons-nous si maintenant les avions perdent des bouts, par-ci, par-là. Et nous imaginons amis lecteurs la réaction de ceux d’entre vous qui ont peur en avion, et de ceux qui le matin dans leur journal ont lu leur horoscope qui leur disait « superbe voyage en vue » mauvais journal, mauvais karma, zavaient qu’à lire celui de Jacqueline ! Non, mais….

Tombé du ciel
Partagez cet article